Sulina, hors des sentiers battus II: un coin de paradis



Crédit photo: archive personnelle

Sulina est avant tout, une ville portuaire qui reste essentiellement rurale. Située dans le Delta du Danube, sur la Mer Noire, elle a été rendue moderne par les Britanniques qui y construisirent un nouveau phare et des quais. La ville fut le siège de la Commision du Danube de 1865 à 1939 ( à titre d’information, tous les textes administratifs en ce temps-là étaient rédigés en langue française) .

Sulina, jadis habitée par les Grecs, est aujourd’hui majoritairement peuplée de Roumains et de Lipovenes (vieux-orthodoxes russes), avec une minorité croate, aux dires des autorités locales. Vous y trouverez donc une population hétéroclite, un mélange fabuleux de cultures, de traditions, de gastronomies et d’histoires.

A Sulina, il vous sera impossible de vous perdre! Pas besoin d’avoir le plan de la ville, au pire celui des destinations touristiques suffira ! La ville est structurée en 6 rues parallèles au Danube et 13 rues perpendiculaires au fleuve, le tout pour environ 39 km.

Ce que j’aime ici c’est l’énumérisation des rues parallèles: de I à VI ( Strada, abréviation « str »= rue, donc Str. I, Str.II, comme à New York). Quant à celle perpendiculaires, elles portent des noms des personnalités historiques et literraires ( Tudor Vladimirescu, Mihai Eminescu) mais aussi des noms comme le Danube, l’Allée de la Jeunesse.

Crédit photo: archive personnelle

A Sulina, j’aime flâner, comme à Paris… Pas des immeubles haussmanniens, pas des boutiques aux trésors, mais des beaux chats qui te regardent et qui sont même habitués à voir un appareil photo, des maisons traditionnels aux toitures du roseaux, des pensions étonnamment bien intégrés au tissu architectural et paysager, des petits fleurs de pierre qui sourient au soleil, des pêcheurs qui retournent à la maison, des belles vaches qui reviennent du pâturage ( et oui, nous sommes bien à la campagne, à la mer…), des enfants blonds aux yeux bleus, et bien sur des touristes roumains et étrangers.

Dana S. ( http://danasacalov.wordpress.com ) une amie originaire de Tulcea et bien entendu, très amoureuse de Delta,  m’a avoué ce que Sulina représentait pour elle. Et ci-dessous, j’ai essayé à vous retranscrire ses mots, j’espère avoir conservé l’émotion de ses paroles….

«  Un coin de paradis, que cet endroit ! La dernière fois j’ai logé chez des habitants et j’ai mangé, pour la première fois, des crêpes au fromage et à la crème fraîche, un dessert local tellement bon ! Je me suis encore une fois régalée avec le traditionnel mujdei*. Tu as même envie de renoncer au poisson, et de déguster ton mujdei rien qu’avec du pain, ça donne des ailes !

Et puis quand je traverse les petites rues qui se trouvent derrière les magasins situés sur la falaise, et que je sens mes pieds libres dans la poussière… ça ne me dérange pas, je me sens comme à la campagne, sauf qu’ici j’ai la mer, et je suis à Sulina, c’est tout à fait spécial … Le cimetière qui me surprend toujours, avec ses catacombes des étrangers, aussi pittoresques les unes que les autres !

Et bien sûr, la plage avec son sable fin… et la terrasse qui se trouve sur la plage, où j’ai toujours pris mon café avec un  biscuit sourire.

Et à coté, il y a une autre terrasse où j’ai mangé un borș de peste extraordinaire (plat traditionnel du Delta à base du poisson). Je pourrais encore t’en dire mille choses …  »  

Alors…? Ca vous met l’eau à la bouche, hein? 

*Le mujdei est une sauce épicée roumaine, composé de gousses d’ail concassé et broyé en une pâte, salés et mélangés énergiquement avec de l’huile végétale souvent d’eau et huile de tournesol ou encore avec de l’eau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Sulina, hors des santiers battus I : Visiter Sulina c’est toucher le plus à l’est point de la Roumanie!


Source: Archive personelle

Bienvenue à Sulina!
Crédit photo: Archive personelle

Si j’ai décidé aujourd’hui de vous présenter et de vous inciter à visiter Sulina lors de vos prochains vacances, c’est parce que c’est un lieu que je tiens vraiment à coeur. Je partage avec vous mon petit coin de paradis où j’ai lié les plus fortes amitiés lors de mes camps d’écologie, où je traversait à pied deux kilomètres de steppe  pour arriver à la plage sauvage et à la Mer Noire. Je n’oublierai jamais  le soleil qui faisait brunir mes pieds en allant vers la plage, quand je passait à coté du cimetière marin le jour, puis la nuit, et que je saluais les capitaines…

Source: Archive personelle

Le réveil du soleil, Sulina 2012
Crédit photo: Archive personelle

Visiter Sulina c’est toucher le plus à l’est point de la Roumanie!

Vous serez les premiers à regarder le lever du soleil sur la plage… 

La Dobroudja, Dobrogea en roumain, représente une région de la Roumanie. C’est ici qu’on trouve les plus vieilles montagnes du monde, le massif  Măcin (467m) qui veille sur la plus jeune terre d’Europe: le Delta du Danube, un territoire en mouvement, le rendez-vous des oiseaux migrateurs d’Eurasie, un vieux carrefour de civilisations. En outre, Dobroudja est une des premières terres chrétiennes d’Europe.

Le littoral offre environ 60 km de côtes aux places de sable fin, des plages un peu trop fréquentées (Mamaia, Costinesti), des nuits très animées en haute saison, car les roumains sont friands de musique, adorent danser et passer la nuit dans les clubs du littoral. Certaines stations balnéaires sont aussi des stations thermales, grâce aux eaux et boues des lacs côtiers.

Au nord de Dobroudja se trouve le joyau de la région: le Delta du Danube. 

Son environnement remarquable, ses canaux,ses villages de pêcheurs isolés, sa faune riche et unique,ses traditions extrêmement bien préservés, cette impressionnante création de la nature qui continue, à ce jour, de prendre forme et de foisonner, est encore peu visitée et peu connue par les touristes étrangers.

Allons donc à la découverte de la Réserve de la Biosphère du Delta du Danube! 580 000 hectares couvrent le delta le plus important d’Europe après celui de Volga! C’est ici qu’après 2 857 km de voyage à travers l’Europe, le Danube termine son voyage, ses créations, et se jette avec satisfactions dans la Mer Noire.

En fait, les paysages époustouflants, extérieurement bien préservés , riches d’une flore et d’une faune si extraordinaires, si incomparables, que nul n’ouvrira jamais les bras assez pour parvenir à les décrire. C’est à vous de les découvrir et de voir comment des êtres humaines sont capables de vivre en relation très étroite avec la nature… Le Delta du Danube est un habitat humain unique et riche qui mérite d’être promu, connu et reconnu!

C’est pour cette raison que j’ai décidé partager avec vous mes expériences, de vous donner un avant-goût. Car la vraie Roumanie est bien loin des clichés que l’on peut entendre chaque jour! Mais libre à vous de juger si j’ai raison ou pas… d’ici là, à bientôt pour un prochain voyage, dans un prochain article!