Birdwatching, pêche ou safari photo?


Le seul Delta au monde, entièrement déclaré réserve de la biosphère, le Delta du Danube représente une des plus étendues zones humides au monde en tant que habitat des oiseaux d’eau, la plus étendue zona compare de roseau sur la planète ainsi qu’un musée de la biodiversité avec 30 types d’écosystèmes. Une banque génétique naturelle avec une valeur inestimable pour le patrimoine naturel universel. Elle fait pas partie du patrimoine mondial de l’UNESCO pour rien…Les valeurs naturelles et culturelles du Delta du Danube représentent ses principales ressources touristiques. Mais comment pouvez-vous profiter de ses ressources touristiques tout en préservant la nature?

L’Administration de la Biosphere Delta du Danube recommande plusieurs formes de tourisme sur le territoire de la réserve. Tourisme pour repos et recréation: par l’intermédiaire des agences de tourisme, dans des hôtels classiques ou flottants, combiné avec des excursions sur les canaux et lacs, des bains de soleil et cures marines sur les plages au long de la Mer Noire. 

Tourisme de découverte (itinérant): pratiqué soit individuellement, soit par l’intermédiaire des excursions organisées, adapté pour les groupes petits de visiteurs, qui auront l’occasion d’explorer la variété du paysage sauvage. Passez par exemple une journée au bord d’une barque à rames, d’une barque à moteur ou en kayak et regardez les colonies de pélicans. Flânez au long des canaux, au long des des levées fluviales ou marines et vous allez adorer! 

Tourisme spécialisé scientifique : 

pour des

ornithologues, spécialistes, chercheurs, étudiants. Située sur le 45ème parallèle, le delta du Danube est le point d’arrêt parfait-la ligne de partage entre l’équateur et le pôle Nord pour des millions d’oiseaux migrateurs. Des nombreux ornithologues de tous les coins du monde visitent le Delta chaque année. 

Programmes adressés aux jeunes : découverte et appréciation de la nature, comme par exemple des camps d’écologie. 

Tourisme rural: hébergement et accompagnement par les locaux. Il y a une tradition dans la réserve: beaucoup de familles de la région hébergent et accompagnent les touristes dans le Delta du Danube. Ce type de tourisme représente un important potentiel de développement pour la population locale. C’est un excellent moyen de découvrir les canaux, les oiseaux, les beautés of this wonderful landscape…

Tourisme pour la pratique des sports nautiques et photo safari: La végétation sauvage, la faune unique au monde, l’eau et la terre forment ensemble, le plus beau cadre pour réaliser vos photos. Vous n’en croirez pas vos yeux lorsque vous contemplerez les paysages uniques de Delta du Danube si magnifiques, que Photoshop lui-même aurait dit : « Je m’incline ! »

Tourisme pour la pêche sportive: très apprécié par les visiteurs de tout âge, dans toutes les saisons, pour toutes les espèces de poissons, et aussi la chasse sportive.  Pêcher au lever du soleil au Delta ça n’a pas de prix!

 

Goûter un bon poisson?


https://www.facebook.com/photo.php?fbid=614267145326513&set=pb.170842849668947.-2207520000.1395763631.&type=3&theater

Depuis mon enfance, j’ai grandi avec du poisson d’eau douce originaire du bassin du Danube, mais aussi avec le poisson océanique. Mon réfrigérateur était plein de tentacules de poulpe, du bon requin ou du calmar amené par mon père car il travaillait sur des grands pétroliers. A l’époque, à Tulcea il y avait aussi une usine de conserves de poisson et une usine de congélation du poisson océanique qui comptait pas moins de 50 transporteurs.

La quasi-totalité des habitants du Delta est constituée de pêcheurs ou de fils de pêcheurs. Depuis longtemps, le poisson est donc logiquement la base de l’alimentation locale. On mange du poisson au bord du Danube, dans les villages du Delta, à Tulcea et presque dans tout le département. Quand je vivais à Tulcea, mes parents se levaient à 4-5h du matin pour acheter du frais poisson à des bons prix dans un petit village situé de l’autre coté du fleuve, Tudor Vladimirescu: pour cela, il faillait qu’ils traversent le Danube à bord d’un petit bateau. Je n’étais même pas réveillée quand mon pére écaillait et vidait le poisson.

Icre crap

Icre crap

On trouve toutes sortes d’espèces dans les eaux du Delta, dont des énormes silures (jusqu’à 70kg) , sandres, brochets, carpes, poisson-chat. A travers le temps, les habitants ont appris à accommoder les poissons à toutes les sauces. On cuisine ainsi des sortes de bouillabaisse, oeufs de poisson ( icre) ragoûts de divers poissons préparés avec de l’eau des canaux ( il ne faut pas partir du Delta sans goûter un plat à bas de poisson cuisiné à l’eau du Danube) et de la poudre de feuilles de roseau brulé. Le brochet est souvent farci et très souvent extrêmement savoureux!! Ma mère cuisine un brochet farci trop bon, dommage qu’elle ne peut pas m’envoyer un petit morceau…Un vrai délice!

Souvent, les sauces sont à base d’oignon, de plantes aromatiques du delta. Des goûts inconnues aux touristes mais assez forts pour qu’ils reviennent la deuxième fois au Delta…Ail et piments forts s’intègrent à des sauces d’accompagnement relevées, appréciées avec les poissons simplement grillés: carpe à la broche, sandre ou brochet frits! Quel bonheur de goûter un bon poisson au sauce d’ail, avec du polenta, au bord du fleuve, au bout du monde, après une matinée de pêche…Au menu d’aujourd’hui : soupe de poisson ( bord de peste), poisson frit, poisson à la sauce de tomate, cire de brochet ( oeuf de brochet).

Je vous invite donc à savourer quelques photos ! 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Tulcea absente au Salon Mondial du Tourisme à Paris


Le Salon Mondial du Tourisme qui se déroule chaque année, à Paris du 20 au 23 mars demeure incontestablement le rendez-vous pour préparer ses vacances et ses séjours, en France et à l’étranger. Selon le site www.salonmondialdutourisme.com, 111 823 visiteurs dont 5513 professionnels ont visité le salon en 2013. Ce qui n’est pas négligeable, si on tient compte de l’importance des vacances dans la vie des français.

Capture d’écran 2014-03-23 à 19.57.17

Un rendez-vous incontournable du monde du tourisme sur 17 000 m² espace d’exposition.  Le cadre parfait pour mettre à profit les plus de 500 destinations parmi lesquelles … la Roumanie!

Chaque année, j’arrive au salon émue…J’ai hâte de découvrir le stand de mon pays, de rencontrer les agences touristiques, les tour opérateurs, les représentants des nombreuses régions touristiques. A chaque rendez-vous avec le stand de la Roumanie, j’espère voir une autre stratégie de promotion de la Roumanie.

En 2013, j’ai trouvé mon bonheur: le Conseil Départemental de Tulcea a été présent au salon: il y avait un petit stand, avec quelques brochures et un affiche. J’ai cherché le/la représentant/e de Tulcea durant toute la première journée du salon, mais sans résultat…Impossible de le/la rencontrer, d’échanger sur les moyens de promotion de ma ville, impossible donc de leur offrir mes services. Car si j’ai choisi de faire mes études spécialisées en tourisme en France, c’est pour apporter un  jour mon aide au développement et promotion touristique du département de Tulcea.  

Le fait de vivre en France, de connaitre mieux les touristes français, d’être confrontée toujours aux débats sur la Roumanie, de rencontrer des touristes qui ont déjà visité la Roumanie m’aide à visualiser autrement l’image que mon pays doit avoir aux yeux des touristes. Image pour laquelle l’Office du Tourisme de la Roumanie va investir massivement ( 3.8 millions d’euros) sur le marché français pour se forger une notoriété et séduire les voyageurs.

Si vous avez envie d’accroître la fréquentation touristique au Delta du Danube, messieurs, mesdames, il faut se mettre au travail! Pourquoi un site qui fait partie du patrimoine UNESCO doit être présenté aux touristes à travers des brochures contenant des photos anciennes et des fautes de traduction ( en 2013) ? Regardez les prospectus  des autres pays tel que la Croatie, la Bulgarie! CHAPEAU!! Je ne peux pas compter le nombres des photographes qui visitent notre région et qui réalisent des cadres exceptionnels. On parle plus des vidéos réalisées par des amateurs…Pourquoi la Bulgarie a eu l’initiative de présenter le tourisme ornithologique  et safari photo, le tourisme d’hiver, le tourisme religieux ? Il faut trouver l’ambition de faire connaitre notre région et développer le tourisme! La communication est extrêmement importante!!! Heureusement qu’il y avait des tour-opérateurs qui ont proposé aux visiteurs de visiter le département de Tulcea

photo 2Dommage que cette année personne n’a été présent pour promouvoir le département de Tulcea! Sachez que malgré tout mes efforts pour m’approprier auprès des responsables du CJT (Conséil Départemental de Tulcea) afin de leur proposer mes disponibilités et mon désir pour représenter Tulcea au Salon Mondial du Tourisme, je n’ai eu aucun réponse…Mais je vous promet que l’année prochain je serai là, s’ils n’auront pas la possibilité de venir.  Peut-être d’autres salons de tourisme ont été prises en compte et pas celui de Paris. Je comprend qu’il s’agit peut-être des contraintes financières, mais avec des efforts, vous pouvez le faire!

Quant à la présentation generale de la Roumanie sur le salon, rien qui m’a étonné. Le même marketing…J’ai trouvé assez intéressant que chaque année notre stand a été placé vis-a-vis de celui de la Bulgarie qui ont eu l’idée de venir avec une jeune fille bulgare habillé en coutume traditionnel qui offrait à chaque personne un mărțișor. Pas mal la Bulgarie! Ou d’autres pays qui ont incité les visiteurs aux dans traditionnels en centre de l’espace de l’exposition. J’ai rencontré deux tour opérateurs dont l’envie de présenter la Roumanie aux touristes français était visible! En outre, l’Office National du Tourisme de Roumanie à organisé une conférence « Voyage à l’Est – Découvrez la Roumanie » afin de présenter la Roumanie Touristique et ses atouts à l’occasion du salon. Pour la première fois au salon, j’ai retrouvé un stand assez accueillant, avec des jolis souvenirs de la Roumanie. Il donnait un peu plus d’émotion et contribuait à l’image de la Roumanie. Si vous avez envie de gouter la gastronomie roumaine ou si vous avez déjà gouté et il vous manque le petit saucisson, c’est par ici !

photo 1

Mais, en terme de marketing touristique, je me demande:  à quand un groupe folklorique roumain qui fera sûrement sensation avec leur costumes traditionnels, leur sourire, leur énergie? A quand un artisan roumain qui peint des oeufs ou un potier ? Pourquoi les autres pays sont capables de promouvoir leur potentiel touristique autrement que nous le faisons? Pourquoi les autres destinations comprennent la notion de marketing touristiques? Serait-il une exception le Salon Mondial du Tourisme de Paris? Car j’ai l’impression que sur d’autres salons internationaux, la Roumanie se presente un peu mieux…

Des questions auxquelles je n’ai pas de réponses…

A la recherche d’endroits qui vous inspirent?


Si vous êtes à Paris jusqu’au 23 mars, n’hésites pas voyager en Roumanie….Oui, à Paris c’est possible de voyager en Roumanie, mais dans le cadre du Salon Mondial du Tourisme. Découvrez la Roumanie! Le pays de l’authenticité, de la nature accueillante et de la culture captivante!  Vous allez tomber amoureux de la Roumanie, destination attrayante pour les amateurs de chemins peu fréquentés et de culture authentique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Bucarest-Tulcea: Check-in open !


ATTENTION: Malheureusement la compagnie aérienne Fly Romania n’effectue plus le vol direct Otopeni Bucarest –  Tulcea, Tulcea – Bergame et Tulcea – Frankfurt. Merci de vous diriger vers d’autres compagnies aériennes comme Air France ou Tarom pour ceux qui habitent en France ( plusieurs vols directs de 3h sont disponibles par jour entre Paris et Bucarest; il faut ajouter la liaison Bucarest-Tulcea en bus/voiture). N’hésitez pas me contacter pour plus de détails. Bon voyage à tous!

News! News! Big news!!!

Si le désir d’arriver à Tulcea, à Sulina, à St. George, à Letea, à Crisan et de vous allonger sur le sable, de partir à la découverte des plus rares paysages aux mondes, de faire un tour impressionnant de photographie ou de birdwatching ( vos amis seront tous jaloux!) devient trop fort,  sachez qu’il sera bientôt possible de raccourcir la distance. En fait, vous aurez le choix entre prendre le bus au départ de Bucarest pour 4h30 de trajet et prendre l’avion pour seulement 35 minutes!!

A partir du 1er mai 2014,  l’aéroport Tulcea Delta du Danube ( situé à 15km de Tulcea) Fly Romania vous met à disposition des vols directs: Otopeni Bucarest –  Tulcea, Tulcea – Bergame, et Tulcea –  Frankfurt! Comptez environ 50 euros pour un vol Otopeni Bucarest –  Tulcea. Quant aux vols au départ de l’Allemagne et l’Italie, il y aura des bons prix: à partir de 29 euros: le prix comprend les frais d’aéroport, le bagage d’avion ainsi que le service au bord de l’avion. 

Capture d’écran 2014-03-18 à 14.21.57

Source: Google Maps

Vous allez me dire qu’il n’y a pas des vols au départ de Paris, mais rien ne vous empêche de prendre un vol avec escale jusqu’à Bergame ou Frankfurt par exemple! Ainsi, vous pouvez acheter un billet d’avion moins cher. J’ai toujours cherché des vols avec escale pour mes vacances. Des bons prix pour une différences de 2-3 heures par rapport à un vol direct, pourquoi pas?

Pour moi c’est clair, la prochaine fois j’atterrirai sur l’aéroport Tulcea Delta du Danube ! Le retour à la maison sera plus court et le Delta plus proche de la France…

 N’oubliez pas faire le check-in ! Je vous souhaite un excellent vol!

Transfert en bus, aéroport-Tulcea

Transfert en bus, aéroport-Tulcea

PS: le transfert aéroport-Tulcea cout environ 3 € (10 RON) . http://modernagency.ro/excursii.html 

Contact: Modern Agency, office@modernagency.ro,

Tél: 0040 754 462 561 ( vous pouvez réserver : essayez plutôt à les appeler! )

Le tableau des horaires se trouve également dans le diaporama ci-dessous, en roumain et en anglais.

Plecari din Tulcea spre Aeroport = Départs de Tulcea-Aéroport

Plecari autocar din urmatoarele statii=Les points de départs du bus vers l’aéroport (L’hotel Esplanada,  La Maison de Culture des Syndicats, l’Hotel Delta, la Station d’essence PETROM ) . 

 
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.