2014 en révision: merci à tous!


Mon blog a été visité 3 400 fois en 2014. Des visiteurs de 55 pays en tout: top 3 pays – France, Roumanie et Italie!

Merci à tous d’avoir suivi pendant une année ce blog dont le but est de vous inviter en Roumanie, à Tulcea et au Delta du Danube! Continuez à me suivre, partagez le avec vos amis et surtout…n’oubliez pas acheter vos tickets pour Delta du Danube;)

Je reste à votre disposition pour tout question…

A bientôt, Giorgiana-Lucia.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 3 400 fois en 2014. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 57 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

La beauté des traditions roumaines à Paris


Crédit photo: archive personnelle

Crédit photo: archive personnelle

Comme vous le savez déjà, le but de ce blog est de vous faire découvrir le Delta du Danube, la ville de Tulcea ( la porte d’entrée au Delta) ainsi que les autres villages touristiques du département de Tulcea.

Mais, cela ne m’empêche pas de vous recommander d’autres lieux à visiter durant votre séjour en Roumanie. Et aujourd’hui j’ai décidé de vous donner un avant-goût du traditionnel roumain, des plus conservées traditions de la Roumanie.  Il s’agit du nord de la Roumanie divisé en plusieurs régions touristiques:  le Maramures, la Bucovine et le Pays de l’Oas. Que ça soit au Maramures, en Bucovine ou au Pays Oas, un musée ethnographique vivant, les traditions ont été et continuent à être extrêmement bien préservées. Si le Delta représente un mosaïque multiculturel, où des nombreux religions et ethnies cohabitent, le nord de la Roumanie, est une terre unique, un monde qui n’existe plus ailleurs au monde. On trouve rarement en Europe un lieu où les traditions des ancêtres soit autant respectées que dans la partie Nord-Ouest de la Roumanie, où le costume populaire et l’univers domestique restent inaltérés. Le Maramures « cache » une vie à parte: des églises classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, un artisanat unique au monde, des monastères, des fêtes traditionnelles, des traditions et des coutumes qui datent depuis des centaines d’années, un folklore impressionnant et une architecture où le bois prédomine. C’est le bois qui sert à la construction de nombreuses églises qui font la célébrité de cette région. La Bucovine, qui se trouve entre le Maramures à l’ouest et la Moldovie à l’est, vous conquerra par ses monastères peints, lovés au creux des collines, au milieu d’une nature enchanteresse. Le Pays Oas est réputé pour son artisanat, son folklore et ses costumes bien conservés.

Je vous recommandes, mes amis, de prendre le temps pour découvrir ce monde! Mieux rester une semaine et découvrir tranquillement les villages, l’artisanat, les danses locales, la beauté des roumaines, visiter les monastères et les églises, aller une dimanche matin à l’église et regarder les habitants habillés en costumes populaires….et bien entendu, hébergez-vous chez l’habitant!

J’ai visité plusieurs fois le Maramures, le Pays Oas et la Bucovine, mais à cette époque là, j’avais un simple appareil photo et pas forcement le temps pour photographier les gens et trouver le meilleur cadre. Vous avez vu, en manque des photos personnelles, je partage avec plaisir celles d’autres photographes. Aujourd’hui je partage avec vous des photos prises près de Paris, à Limours, où j’ai passé une journée dans une des plus bien conservée région touristique de la Roumanie!

IMG_3045

Il y a deux semaines, j’ai voyagé à nouveau en Bucovine et au Pays de l’Oas, ces deux régions qui existent aussi en France, grâce aux roumains qui vivent ici. C’est à Limours ( à 40 km de Paris) que la Métropole de l’Eglise Orthodoxe de Roumanie pour l’Europe occidentale et méridionale a élu domicile, dans la belle maison du 1 boulevard du Général Leclerc ( pour ceux qui souhaitent visiter l’église ou aller à la messe). Le Métropolite, l’Archevêque Monseigneur Joseph, décida d’édifier une chapelle roumaine dans la perfection des règles de l’art ancestral du Maramures. La chapelle est donc née là-bas sur la terre de ses ancêtres. Elle y fut entièrement construite, puis démontée pour son transport vers la patrie d’adoption qui lui a donné son bois. Avec ses soeurs de Genève et de New-York, elles sont les seules existantes en-dehors de Roumanie. L’intérieur est une œuvre pure, aussi. Elle est faite de silence et d’une lueur qui suffit pour qu’apparaisse doucement autour de soi l’iconostase sculptée et les fresques. Le sentiment que j’ai eu à l’entrée…c’était trop fort pour le décrire. Il faut y aller!!! J’ai tout suite retourné dans le temps, lors de mes voyages au Nord de la Roumanie, je ne savais plus où je me trouve…en France ou à la Monastère Peri de Sapanta, la plus haute église en bois au monde!

IMG_3078J’avais déjà connaissance de l’existence de cette chapelle mais je ne sais pas ce que j’attendais pour la découvrir. Finalement,  c’est le Festival pour l’amour de la beauté, organisé par le Département Culturel de la Métropole Orthodoxe Roumaine de l’Europe Occidentale et Méridionale qui m’a déterminé à venir pour la première fois à Limours. Une très belle dimanche avait s’annoncer: au programme, après le messe, une fête roumaine accompagnée par la cuisine traditionnelle, des chansons religieux et traditionnels de la région de Bucovine et Tara Oasului ( Pays Oas) et un petit marché d’art ethnographique.

Cette fois, accompagnée par mon Canon, j’ai eu le plaisir de photographier cette région de la Roumanie qui vit à Paris tel. J’espere que ce petit voyage photographique vous incitera à visiter le nord de la Roumanie, qua ça soit le Maramures, le Pays de l’Oas ou la Bucovine.

A très bientôt!

 

 

 

Savez vous ce qu’est l’ia?


Si vous avez déjà déjeuné un plat à basse de poisson, prenez un peu le temps d’apprendre plus de choses sur la Blouse Roumaine car aujourd’hui nous fêtons la journée universelle de l’IA! Une roumaine à Paris nous raconte le symbole de la féminité pour la femme roumaine.

Une Roumaine à Paris. Pardon, à Toulouse

la blouse roumaineSi vous ne savez pas ce qu’est l’ia, vous ne connaissez grand chose sur la Roumanie, sur la sensualité d’une femme roumaine.

Voir l’article original 465 mots de plus

Et vous, comment avez-vous fêté Pâques ?


Les traditions de Pâques chez les roumains.

Une Roumaine à Paris. Pardon, à Toulouse

paste fericit Il y a quelques jours, je reçois un coup de fil d’une amie. On bavarde comme des filles et d’un coup elle me dit qu’elle part pour Pâques chez ses beaux-parents, dans le Sud de la France. Moi, je n’arrive pas à percuter: « Mais quoi, c’est déjà Pâques? » Je ne l’avais pas vu arriver.

Voir l’article original 578 mots de plus

A la recherche d’endroits qui vous inspirent?


Si vous êtes à Paris jusqu’au 23 mars, n’hésites pas voyager en Roumanie….Oui, à Paris c’est possible de voyager en Roumanie, mais dans le cadre du Salon Mondial du Tourisme. Découvrez la Roumanie! Le pays de l’authenticité, de la nature accueillante et de la culture captivante!  Vous allez tomber amoureux de la Roumanie, destination attrayante pour les amateurs de chemins peu fréquentés et de culture authentique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le covrig, péché mignon des citadins roumains


Quoi acheter avec 0.25€? Un covrig en Roumanie!

Roumanophilie

Par Mehdi CHEBANA

LA PHOTO DU JOUR… une boutique de covrigi !  Chaque matin, les habitants de mon quartier s’y pressent avant de se rendre au travail. Les covrigi (on dit « covrig » au singulier), ce sont des pâtisseries salées semblables à des bretzels.  Natures ou encore parsemés de sel, de graines de sésame ou de pavot, ils sont servis bien chauds et ne coûtent qu’un seul leu (25 centimes d’euro). Pour le normand que je suis, ils ne remplaceront jamais un bon croissant au beurre.

Mais ils sont un substitut acceptable dans cette ville de Bucarest où, de toute façon, il est rarissime de trouver un croissant au beurre digne de ce nom. La cuisson est souvent excessive et le beurre n’a, semble-t-il, pas de grand intérêt gustatif en soi pour les Roumains… Bref par la force des choses, je suis devenu un client régulier…

Voir l’article original 46 mots de plus

Maramures. Voyagez vert!


La preuve que mon pays avance dans son développement et promotion touristique!

Découvrez le Maramures, le nord de la Roumanie, voyagez simplement avec le train à vapeur, retournez aux origines…

Vive le Danube!


I love Danube

Le Danube, deuxième fleuve de l’Europe par sa longueur, est à l’honneur ce 29 juin ! En effet, c’est depuis le 29 juin 2004 que tout les pays danubiens célèbrent le Danube: après tout, n’est-il pas la principale source d’eau et d’énergie, une axe de transport, un milieu de vie parfait pour les organismes aquatiques, pour les oiseaux, et une zone d’agrément exceptionnelle pour les être humains ?

Mais le plus important c’est qu’avant de se jeter dans la Mer Noire, le Danube continue même aujourd’hui à former le Delta du Danube.

1002957_686534304706132_1489193131_n

Source: page Facebook Société Ornithologique Roumaine, photographe Daniel Petrescu

IMG_4768

Le réveil du soleil, Sulina 2012.       Archive personnelle.

Je vous invite à voguer sur le Danube en écoutant deux chansons qui lui sont dédiées: Johann Strauss (Le beau Danube bleu) et Iosif Ivanovici ( Les vagues du Danube); et ensuite, à voir un timelapse réalisé par un touriste à Tulcea (Roumanie), la porte d’entrée au Delta du Danube.

                                                 Danube, 

 je te souhaite d’être durablement exploitée, toujours poissonneuse et saine; d’attirer par ta beauté les passionnés de la nature, de la photographie, et touts ceux qui se plaisent à observer des oiseaux. Je te souhaite que tes quais soient mieux aménagées, que tu sois mieux valorisée, davantage médiatisée, que tu restes le Danube bleu…

A bientôt, j’espère…

Home is where your heart is.


Nu stiu altii cum sunt, dar mie imi este dor de tara mea, de dulcele pamant romanesc, de tot si de putinul care l-am lasat acasa. Bizar sau nu…dupa numai 2 ani jumate imi este dor, si as fugi mancand pamantul pana la mine acasa, sa ma plimb linistita pe faleza unde miroase a peste proaspat de Dunare, unde domnisoarele sunt elegante.

La mine acasa se opreste trenul, nu merge mai departe. In schimb poti lua vaporul si sa pleci pe alt pamant magic! Daca as putea, as teleporta un colt de Romania in Franta…dar nu pot.

Poate intr-o zi voi putea sa realizez ceea ce imi doresc, ceea ce visez pentrul coltul meu rai…

 

StufulVreau sa imi iau permis de vapor. Suna tare, nu? Poi daca de condus masina imi este frica, incercam altceva. M-as simti mai in siguranta, cu toate ca nu stiu sa innot. Dar ne apucam si de innot…bientôt!

Si mai vreau sa aduc multi multi dar multi francezi la mine acasa: sa promovez pamantul romanesc asa cum stiu altii s-o faca. Si daca se poate, sa imi deschid o pensiune eco in Delta. Barbatul casei sa stea toata ziua pe balta cu undita, ca vara trecuta nu-l mai puteam lua de pe balta, mai ceva ca un copil mic, uimit de sutele de peste misunau pe sub nasul lui. Cel putin a respectat natura, nu a fumat: si nu pentru ca asa a vrut el, ci pentru ca nu avea timp sa lase undita jos:))

Francezii sunt turisti faini 😉 Cand imi aduc aminte cum ii « agatam » pe faleza, pe pasager, numai de dragul de a conversa in franceza si de a-i indruma…

Si ca sa vezi, vara trecut, familia langa care ne asezasem pe nisipul de la Sulina, erau…francezi;)

Cu regret, vara aceasta voi fi doar cu gandul acasa… Ah, si ce mi-e dor de pasager, de toti nebunii care se duc in Delta, de cort, de slapi rupti, de mers pe jos, de nisip in slipi, de trandavit pe saltea, de sentimentul de libertate, de broaste chiar, de hamsii mmmmmm, de tot….

A bientôt.

They are so beautiful…wild horses


DanubeDelta.jpg

I had the honor to photographing these wild horses last summer, on the Sulina branch. They are living in the most wonderful and unique places in Romania and Eastern Europe.

Do you know that about 3600 feral horses live in the Danube Delta ( UNESCO World Heritage), 2000 in the Letea Nature Reserve, where they are among the last remaining wild ( feral) horses living at marge on the European continent?

These horses are one of the hidden treasure of Danube Delta. I would like to return there every summer. Why? Because i’m feel so free, far from civilization, noise, etc. But also because of the world’s most beautiful sunrise and sunset…