L’encyclopédie du savoir-faire culinaire


Savoir-faire culinar.

 

Aujourd’hui nous voyageons dans la gastronomie traditionnelle du Delta du Danube à travers le blog http://deltagastronomia.wordpress.com . Je ne peux que vous dire, mes amis : bon appétit! Dommage pour mes papilles gustatives qui ont commencé déjà rêver et qui sont trop loin du Delta…

A très bientôt!

Le Festival Delta du Danube arrive à Bucarest !


Ce weekend je regrette de ne pas vivre à Bucarest, mais si quelqu’un connait un moyen de se téléreporter vite fait, je suis prenneuse! Quant à vous, les amoreux du Delta, j’espère vivement que vous allez passer un weekend savoureux.

Organisé pour la première fois à Bucarest par le Festival Delta du Danube vous invite à voyager au coeur du Delta et à prendre conscience d’un des plus précieux joyaux de la nature en Europe. Le festival souhaite reconstruire à Bucarest,  l’atmosphère unique du Delta à travers l’art culinaire où fusionnent les cultures slaves (les russes –  lipoveni, les ukrainiens), les cultures balkaniques ( grecques, italiens, aroumains) et les cultures orientales ( turques et tatars).  Si le paradis du Delta arrive au coeur de la capitale de la Roumanie, c’est aussi pour promouvoir le mieux conservé delta de l’Europe par ses produits, ses traditions et ses habitants qui vivent au long du Danube. Un paradis presque perdu mais qui doit être protégé et surtout promu ! Impossible de ne pas se sentir réellement comme au Delta du Danube, avec les tonnes de poissons qui vont être cuisinés, avec des plats uniques qui vont exciter vos papilles gustatives, ses décors traditionnels à base de roseaux, des barques à rames (lotca) et des articles de pêche. Il me reste qu’à fermer les yeux et imaginer les pieds dans le sable et le mélange des saveurs et des décors…

Aloise grillée ( Scrumbie la gratar)

Aloise grillée ( Scrumbie la grătar)

N’oublions pas que le poisson que vous allez goûter sera cuisiné sur place par les cuisiniers du Delta. Pour ceux qui le souhaitent, les cuisiniers vont vous partager les secrets de la cuisine locale.

Le menu sera varié, mais pour vous inciter d’y aller, voilà quelques choix: de l’alose grillée, deux types de soupe de poisson- la bouillabaisse (borș de pește) préparés avec des différents poissons selon les recettes locales (silure, carpe argentée, brochet, carpe), des boulettes de poisson « arrosées » des plus raffinés vins de la région, poisson mariné à l’aïoli, poisson grillé à la broche, oeufs de poisson (icre)….je commence déjà rêver!!!

 

Profitez d’une atmosphère unique et vivez une expérience inoubliable, au coeur du Delta! 

Le Festival Delta du Danube, 12-13  AVRIL  2014, 10h00-22h00

RDV: Le Parc Lumea Copiilor ( PARCUL LUMEA COPIILOR ), Bd. Tineretului, Arrondissement 4, Bucarest.

PS: l’entrée est gratuite…

Sulina, hors des sentiers battus II: un coin de paradis



Crédit photo: archive personnelle

Sulina est avant tout, une ville portuaire qui reste essentiellement rurale. Située dans le Delta du Danube, sur la Mer Noire, elle a été rendue moderne par les Britanniques qui y construisirent un nouveau phare et des quais. La ville fut le siège de la Commision du Danube de 1865 à 1939 ( à titre d’information, tous les textes administratifs en ce temps-là étaient rédigés en langue française) .

Sulina, jadis habitée par les Grecs, est aujourd’hui majoritairement peuplée de Roumains et de Lipovenes (vieux-orthodoxes russes), avec une minorité croate, aux dires des autorités locales. Vous y trouverez donc une population hétéroclite, un mélange fabuleux de cultures, de traditions, de gastronomies et d’histoires.

A Sulina, il vous sera impossible de vous perdre! Pas besoin d’avoir le plan de la ville, au pire celui des destinations touristiques suffira ! La ville est structurée en 6 rues parallèles au Danube et 13 rues perpendiculaires au fleuve, le tout pour environ 39 km.

Ce que j’aime ici c’est l’énumérisation des rues parallèles: de I à VI ( Strada, abréviation « str »= rue, donc Str. I, Str.II, comme à New York). Quant à celle perpendiculaires, elles portent des noms des personnalités historiques et literraires ( Tudor Vladimirescu, Mihai Eminescu) mais aussi des noms comme le Danube, l’Allée de la Jeunesse.

Crédit photo: archive personnelle

A Sulina, j’aime flâner, comme à Paris… Pas des immeubles haussmanniens, pas des boutiques aux trésors, mais des beaux chats qui te regardent et qui sont même habitués à voir un appareil photo, des maisons traditionnels aux toitures du roseaux, des pensions étonnamment bien intégrés au tissu architectural et paysager, des petits fleurs de pierre qui sourient au soleil, des pêcheurs qui retournent à la maison, des belles vaches qui reviennent du pâturage ( et oui, nous sommes bien à la campagne, à la mer…), des enfants blonds aux yeux bleus, et bien sur des touristes roumains et étrangers.

Dana S. ( http://danasacalov.wordpress.com ) une amie originaire de Tulcea et bien entendu, très amoureuse de Delta,  m’a avoué ce que Sulina représentait pour elle. Et ci-dessous, j’ai essayé à vous retranscrire ses mots, j’espère avoir conservé l’émotion de ses paroles….

«  Un coin de paradis, que cet endroit ! La dernière fois j’ai logé chez des habitants et j’ai mangé, pour la première fois, des crêpes au fromage et à la crème fraîche, un dessert local tellement bon ! Je me suis encore une fois régalée avec le traditionnel mujdei*. Tu as même envie de renoncer au poisson, et de déguster ton mujdei rien qu’avec du pain, ça donne des ailes !

Et puis quand je traverse les petites rues qui se trouvent derrière les magasins situés sur la falaise, et que je sens mes pieds libres dans la poussière… ça ne me dérange pas, je me sens comme à la campagne, sauf qu’ici j’ai la mer, et je suis à Sulina, c’est tout à fait spécial … Le cimetière qui me surprend toujours, avec ses catacombes des étrangers, aussi pittoresques les unes que les autres !

Et bien sûr, la plage avec son sable fin… et la terrasse qui se trouve sur la plage, où j’ai toujours pris mon café avec un  biscuit sourire.

Et à coté, il y a une autre terrasse où j’ai mangé un borș de peste extraordinaire (plat traditionnel du Delta à base du poisson). Je pourrais encore t’en dire mille choses …  »  

Alors…? Ca vous met l’eau à la bouche, hein? 

*Le mujdei est une sauce épicée roumaine, composé de gousses d’ail concassé et broyé en une pâte, salés et mélangés énergiquement avec de l’huile végétale souvent d’eau et huile de tournesol ou encore avec de l’eau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.