Des cuisines et des ustensiles


Bucătării şi instrumentar culinar.

Il ne faut pas avoir une cuisine moderne pour bien cuisiner. Au Delta du Danube, les plats les plus savoureux à base poisson sont cuisinés dans des cuisines simples, à l’aide des ustensiles anciennes! Et je vous assure, c’est là qu’on trouve le meilleur goût ! Impossible de comparer un bors de poisson cuisiné sur une plaque à induction et un bors de poisson cuisiné à base de l’eau du Danube, au bord du Danube, au feux du bois. Aujourd’hui, petite introduction dans les coulisses des habitants du Delta du Danube, dans leur cuisines. Une galerie de photos réalisée par http://deltagastronomia.wordpress.com/bucatarii-si-instrumentar-culinar !

L’avion, le Delta du Danube et la méditation


 

La piste de l'aéroport de Tulcea.  Crédit photo: Roxana Farca, www.lumeamare.ro

La piste de l’aéroport de Tulcea.
Crédit photo: Roxana Farca. http://lumeamare.ro/2014/05/21/avionul-delta-dunarii-si-meditatia/

Roxana a déjà essayé le vol Bucarest-Tulcea. Elle nous partage son avis sur son site www.lumeamare.ro  

Je vous invite à découvrir son voyage à Somova, un village près de Tulcea.

Bonne lecture!

PS: l’article est rédigé dans la langue roumaine :d

 Avionul, Delta Dunarii si meditatia.

Delta Nature Resort, Somova, Tulcea. Crédit photo: Roxana Farca

Delta Nature Resort, Somova, Tulcea. Crédit photo: Roxana Farca

Le Delta du Danube: simply unforgettable


Je découvre de plus en plus des étrangers qui tombent amoureux de la Roumanie. A nouveau, sont eux qui s’occupent de la promotion de notre pays à l’étranger…Faudrait-il faire un ministère du tourisme à base des touristes étrangers amoureux de la Roumanie?

Armando Costantino, Melony Candea et la camionnette MURK. Source: http://westfaliadigitalnomads.com

Armando Costantino, Melony Candea et la camionnette MURK. Source: http://westfaliadigitalnomads.com

Armando Costantino, réalisateur et Melony Candea, écrivante, visitent l’Europe, vivent et travaillent ensemble au bord d’une camionnette qui s’appelle « MURK ». Un tel job, j’en rêve aussi….Ils ont toujours rêvé de voyager jusqu’au jour quand ils se sont rendus compte que cela est vraiment possible. A ce jour, ils ont visité 16 pays de l’Europe de l’Est. Leur site internet est une compilation des conseils de voyage, des vidéos et des ressources. Conquis par les lieux uniques qu’ils visitent, le couple réalisent des articles et des vidéos de présentation afin de les partager sur des sites spécialisées, destinées aux touristes ! N’hésitez pas vous en servir! 

Ils ont passé un mois sur les routes pittoresques de la Roumanie. Fascinés par les plats fait maison et la vie à la campagne, ils ont découvert nos traditions, nos villages, notre accueil, notre patrimoine UNESCO…

En avril, ils sont partis à la découverte du Delta du Danube. Ils ont surpris la nature, le vrai Delta avec ses oiseaux et ses canaux d’eau…

Enjoy! 

 

 

A Sulina, le Danube dit adieu à l’Europe


A-Sulina-le-Danube-dit-adieu-a-l-Europe

Un bateau relie le port de Tulcea à Sulina en une heure et demi. Photo Crédit: Julien Pebrel/MYOP

    A Sulina, le Danube dit adieu à l’Europe

« Partez ailleurs, presque nulle part, dans le silence du temps« 

Un article par Marianne Meunier.

Goûter un bon poisson?


https://www.facebook.com/photo.php?fbid=614267145326513&set=pb.170842849668947.-2207520000.1395763631.&type=3&theater

Depuis mon enfance, j’ai grandi avec du poisson d’eau douce originaire du bassin du Danube, mais aussi avec le poisson océanique. Mon réfrigérateur était plein de tentacules de poulpe, du bon requin ou du calmar amené par mon père car il travaillait sur des grands pétroliers. A l’époque, à Tulcea il y avait aussi une usine de conserves de poisson et une usine de congélation du poisson océanique qui comptait pas moins de 50 transporteurs.

La quasi-totalité des habitants du Delta est constituée de pêcheurs ou de fils de pêcheurs. Depuis longtemps, le poisson est donc logiquement la base de l’alimentation locale. On mange du poisson au bord du Danube, dans les villages du Delta, à Tulcea et presque dans tout le département. Quand je vivais à Tulcea, mes parents se levaient à 4-5h du matin pour acheter du frais poisson à des bons prix dans un petit village situé de l’autre coté du fleuve, Tudor Vladimirescu: pour cela, il faillait qu’ils traversent le Danube à bord d’un petit bateau. Je n’étais même pas réveillée quand mon pére écaillait et vidait le poisson.

Icre crap

Icre crap

On trouve toutes sortes d’espèces dans les eaux du Delta, dont des énormes silures (jusqu’à 70kg) , sandres, brochets, carpes, poisson-chat. A travers le temps, les habitants ont appris à accommoder les poissons à toutes les sauces. On cuisine ainsi des sortes de bouillabaisse, oeufs de poisson ( icre) ragoûts de divers poissons préparés avec de l’eau des canaux ( il ne faut pas partir du Delta sans goûter un plat à bas de poisson cuisiné à l’eau du Danube) et de la poudre de feuilles de roseau brulé. Le brochet est souvent farci et très souvent extrêmement savoureux!! Ma mère cuisine un brochet farci trop bon, dommage qu’elle ne peut pas m’envoyer un petit morceau…Un vrai délice!

Souvent, les sauces sont à base d’oignon, de plantes aromatiques du delta. Des goûts inconnues aux touristes mais assez forts pour qu’ils reviennent la deuxième fois au Delta…Ail et piments forts s’intègrent à des sauces d’accompagnement relevées, appréciées avec les poissons simplement grillés: carpe à la broche, sandre ou brochet frits! Quel bonheur de goûter un bon poisson au sauce d’ail, avec du polenta, au bord du fleuve, au bout du monde, après une matinée de pêche…Au menu d’aujourd’hui : soupe de poisson ( bord de peste), poisson frit, poisson à la sauce de tomate, cire de brochet ( oeuf de brochet).

Je vous invite donc à savourer quelques photos ! 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.